L’isolation acoustique mur, une opération trop coûteuse ?

Qui ne s’est jamais plaint au moins une fois, des nuisances sonores lorsqu’il voulait se reposer au calme dans sa maison ? Certes, il n’existe encore à ce jour aucune réglementation spécifiant le niveau de performance à respecter pour une isolation phonique mur, mais le niveau de gêne ressenti en est un indicateur performant. Cette opération est toutefois, décriée comme trop coûteuse. C’est dans ce contexte que se pose tout l’intérêt de recourir à un isolant phonique mural écologique.

Les isolants écologiques des murs

Les isolants écologiques des murs

Il existe de nombreux matériaux écologiques pouvant faire office d’isolant phonique mur. Cette catégorie d’isolants permet de diminuer considérablement la facture énergétique tout en améliorant le confort acoustique des occupants d’une maison. De plus, cela permet d’alléger considérablement les impacts sur l’environnement.

Il en est ainsi de l’ouate de cellulose qui est accessible à partir de 9 € le m2, du liège expansé et  de la laine de lin tous les deux proposés à partir de 7 € le m2, du chanvre commercialisé à partir de 6 € le m2…

L’importance de recourir à un isolant phonique mural écologique

La déperdition de chaleur dans une maison se fait essentiellement par les murs et les ouvertures. Il est, de ce fait, essentiel d’optimiser l’isolation en ces points.

Les isolants écologiques sont utilisés par un nombre qui ne cesse pas d’augmenter de propriétaires. Ce regain d’intérêt est motivé par les nombreux avantages conférés par leur utilisation dont :

  • Un tel isolant phonique mur a une longévité supérieure à celle de la plupart des isolants existants dont la laine minérale. Cette dernière s’étiole au fil des années.
  • Un isolant écologique possède également une résistance élevée à l’humidité, aux rongeurs et est facile à poser. C’est aussi un bon assainissant d’air ; il laisse « respirer la maison » tout en assurant efficacement son isolation.